Use Case

Définition

Un Use-Case est une série d’étapes à suivre par un acteur donné sur un système donné, afin d’atteindre un objectif. En d’autres termes, c’est une série d’instructions données à cet acteur particulier afin de réaliser une action sur un système. Il est important de préciser que cet acteur n’est pas nécessairement un humain. Il peut également s’agir d’un système externe par exemple. Ce faisant, un il fait le lien entre le système et le monde extérieur. Les Use-Cases permettent également d’avoir une vue d’ensemble des composants du système ou encore des différents roles de ses utilisateurs, ainsi que des réponses à leurs besoins.

Mettre en place un Use Case

Avant de mettre en place l’Use Case lui-même, il est primordial de bien définir l’environnement dans lequel celui-ci va se dérouler. Pour ce faire, plusieurs étapes préambules sont nécessaires.

  • L’objectif du Use Case doit être définit et explicite.
  • Les utilisateurs qui disposeront d’un accès au case doivent également être bien établis.
  • Le périmètre du Use Case doit être clarifié
  • Quel seront les étapes parcourues lors de ce use case, définition du “workflow”

En synthèse, il est très important d’avoir une vue d’ensemble des objectifs, acteurs et systèmes impliqués dans la réalisation du Use Case avant de démarrer ce dernier.

Le Use Case en lui-même consiste en une série d’instructions , plus ou moins détaillées (Le Use Case “concret” étant la forme la plus détaillée et rigide tandis que le Use Case “essentiel” est quant à lui beaucoup plus souple mais également indéterminé). Ces instructions sont données pour un acteur donné sur un système donné. Ce faisant, le Use Case crée une relation triangulaire entre acteurs, système et instructions.

Use Case Diagram

Le Use Case Diagram est de plus en populaire et ne cesse de se développer. Il permet de représenter le Use Case d’une manière plus visuelle et lisible qu’une série d’instructions brutes.

Le Use Case Diagram adopte généralement la forme d’un rectangle avec le nom du système inscrit en haut. Tout ce qui se passe sur le système en lui-même sera inclus dans le rectangle tandis que tous les intervenants extérieurs, quelle que soit leur nature (autres systèmes, humains,…) sont représentés en dehors de ce rectangle. La première chose à placer sur le diagramme sont ainsi les intervenants extérieurs, en dehors du rectangle. On distingue généralement les acteurs extérieurs en deux catégories: les acteurs primaires initiant le système, et les acteurs secondaires agissant en réaction aux réponses du système. Une fois les acteurs extérieurs définis et représentés, il s’agit de représenter dans le rectangle système les différentes actions qui devront être exécutées. Les acteurs sont ensuite reliés aux taches les correspondants à l’aide de segments.

Le diagramme peut être complété et complexifié à l’aide d’information additionnelles comme la nature de la relation entre un acteur et son action. Cette relation peut être d’association, d’inclusion, d’exclusion ou de généralisation.

Le niveau de détail exprimé dans l’User Case dépend à mon sens de la complexité du système et du niveau d’information que l’on souhaite transmettre aux acteurs. Il n’est pas utile de fournir un niveau de détail trop élevé si le diagramme est destiné à des acteurs potentiellement peu à l’aise avec le système alors que ceci peut s’avérer pertinent s’il se destine à des personnes plus qualifiées ayant vocation à rentrer plus en détail dans le fonctionnement du système.

Leave a comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

Create your website at WordPress.com
Get started
%d bloggers like this: